Association des médecins libéraux assurant la régulation de la permanence des soins dans le département de la haute garonne.

Placeholder image

 

 

Depuis 2003, une loi permet d'apporter une réponse médicale non urgente adaptée à la demande des patients durant la période de fermeture des cabinets médicaux (20 h à 08 h et durant le week-end) en instaurant les modalités de la permanence des soins. C'est une mission de service publique.   Elle s'organise au niveau du département (préfet et CODAMUPS), et associe une régulation médicale et une garde par des médecin généraliste libéraux d'asteinte par secteur géographique.  C'est la Permanence des Soins (PDS).   La régulation médicale libérale est le premier maillon de la réponse à cette demande de soins. Conjointement à  l'AMU (aide médicale urgente), qui assure, par les médecins urgentistes du SAMU, la régulation des urgences vitales, la Permanence des Soins se charge de la régulation des soins non urgents de médecine générale de ville. Elle a pour rôle d'apporter à une demande de soins la réponse la mieux adaptée, après avoir recueilli les éléments caractéristiques de cette demande. Pour celà, les moyens dont elle dispose sont variés (appel au médecin effecteur de secteur, consultation dans une maison médicale, SOS médecin ou ADUM).    La régulation de la PDS est assurée par des médecins généralistes libéraux volontaires, et se fait dans les locaux du SAMU.   Régu'l 31 est l'association qui réunie l'ensemble des médecins généralistes qui assurent la Régulation Libérale au sein des locaux du SAMU, dans le département de la Haute Garonne.

 

Régu'l 31, c'est

Un bureau

Docteur
Pierre Massol
Président
Docteur
Philippe Poinot
Vice-Président
Docteur
Jacques Templier
Trésorier
Docteur
Bernard Benayoun
Secrétaire Général
Docteur
Patrick Clavier
Secrétaire Adjoint
Docteur
Isabelle Thiey
Secrétaire Adjoint

Des régulateurs

plus de 87 médecins réguièrement inscrits couvrant les plages horaires nocturnes, week end et jours fériés, assurant une permanence téléphonique en relais des acteurs de santé de terrain.

Une logistique

jusqu'à 7 postes de régulation (terminal informatique et téléphone dédié) au sein du CRRA (Centre régional de réception et de régulation des appels) dans les locaux même du SAMU, en interconnection directe donc avec les acteurs de l'aide médicale urgente.

un accès téléphonique: le 15. En 2018, un nouveau d'appel nationnal spécifique de la Permanence des Soins Ambulatoire sera ouert au public, le 116 117

 

un logiciel (APPLI-SAMU) commun avec les utilisatieurs de l'AMU et partageant la même base de données et une interface téléphonique MEDI-Q qui met en relation le régulateur avec ses interlocuteurs - les ARM et les médecins AMU, et les appelants.



Régu'l 31

Copyright © 2017 · Droits réservés· Patrick CLAVIER